se\ faire\ chier


se\ faire\ chier
Même chose que s’emmerder, mais dans un registre grossier encore plus marqué. Très usuel cependant.

• Qu’est-ce que je me suis fait chier hier soir à ce match!

• Antoine se fait chier à mort dans son bahut.


Le petit dico du grand français familier. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Faire chier quelqu'un — ● Faire chier quelqu un l ennuyer à l extrême …   Encyclopédie Universelle

  • faire\ chier — Agacer quelqu’un, le contrarier, ou lui en faire baver , selon le contexte. Très vulgaire. • Ça me fait chier que ton copain soit pas venu. Il me fait bien chier avec ses menaces. Faut jamais faire chier le client, c’est toujours lui qui a raison …   Le petit dico du grand français familier

  • Se faire chier — ● Se faire chier s ennuyer …   Encyclopédie Universelle

  • chier — [ ʃje ] v. intr. <conjug. : 7> • XIIIe; lat. cacare, esp. cagar; cf. chiader, chialer ♦ Fam. et vulg. 1 ♦ Se décharger le ventre des excréments, déféquer. ⇒ 1. faire; caca. 2 ♦ Fig. FAIRE CHIER QQN, l embêter. ⇒ ennuyer (cf. Faire suer).… …   Encyclopédie Universelle

  • chier — faire chier se faire chier …   Le petit dico du grand français familier

  • chier — v.t. Déféquer. / À chier partout, se dit d un repas abondant et succulent. / Envoyer chier, éconduire. / Faire chier, déranger, ennuyer, importuner : Fais moi pas chier. Faire chier des gaufrettes à quelqu un, lui faire subir des mauvais… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • faire — 1. faire [ fɛr ] v. tr. <conjug. : 60> • Xe; fazet 3e pers. subj. 842; lat. facere. REM. Les formes en fais (faisons, faisions, etc.) se prononcent [ fəz ] I ♦ Réaliser (un objet : qqch. ou qqn). 1 ♦ Réaliser hors de soi (une chose… …   Encyclopédie Universelle

  • faire\ suer — Euphémisme de bon ton pour faire chier . Fréquent chez les femmes qui évitent la vulgarité. • Ce bouquin me fait suer (il m’agace, ou m’ennuie). • Il me fait suer avec ses questions …   Le petit dico du grand français familier

  • faire — 1. (fê r) Au XVIe Siècle, d après Bèze, les Parisiens prononçaient à tort fesant au lieu de faisant ; c est cette prononciation des Parisiens, condamnée alors, qui a prévalu ; on prononce aujourd hui fe zan, fe zon, fe zê, fe zié), je fais, tu… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Chier — Défécation Pour les articles homonymes, voir Défécation (homonymie). Un goéland en train de déféquer La défécation est l’acte d’expulser les …   Wikipédia en Français